Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Oeuvres artistiques de la semaine : Les peintres romantiques

Publié le par la classe de CM1-CM2

La peinture romantique est un courant artistique qui de la fin du XVIII siècle au milieu du XIXe siècle domine dans le domaine de la peinture. Le peintre romantique s'intéresse aux sujets fournis par l'actualité dans différents pays européens. L'artiste devant la grandeur de la Nature sauvage est aussi un des thèmes romantiques.

Oeuvres artistiques de la semaine : Les peintres romantiques

Voyageur contemplant une mer de nuage, de Caspar David Friedrich

(Antoine)

Caspar David Friedrich est né le 5 septembre 1774 et mort le 7 mai 1840. Il est allemand.

Oeuvres artistiques de la semaine : Les peintres romantiques

LES FUSILLADES DU 3 MAI 1808, de Francisco de Goya (Lucas)

 

Francisco de Goya a crée ce tableau pour les fusillades du 3 mai 1808, d'après l'histoire de Dos de Mayo. Il a terminé ce tableau en 1814. On peut maintenant le retrouver au musée du Prado en Espagne plus précisément Calle Ruiz de Alarcón.

Ses dimensions sont de 268 cm de hauteur et 347 cm de largeur.

En 2007 il y a eu 2 652 924 personnes qui sont allés au musée du prado et en 2011, 2 911 000 personnes.

Francisco de Goya a fait 700 peintures, 280 gravures et plusieurs milliers de dessins.

 

Oeuvres artistiques de la semaine : Les peintres romantiques

LE RADEAU DE LA MEDUSE, par Géricault (Yanis)

Le radeau de la méduse est une peinture à l' huile réalisé entre 1818 et 1819. Il se situe au musée du Louvre.

Les dimensions sont : 4,91 m x 7,16 m.

Géricault est né en 1791 et meurt en 1824.

Le tableau représente un naufrage, celui de la frégate de la méduse, au large des côtes de la Mauritanie le 2 juillet 1816.

Oeuvres artistiques de la semaine : Les peintres romantiques

Bonaparte au pont d'Arcole, de Jean Antoine Gros (Mathis)

 

Jean Antoine Gros était un peintre romantique français. Il est né en le 16 mars à Paris et meurt le 25 juin 1835 à Meudon. Il est mort à 64 ans.

Il a été formé au Collège des Quatre-Nations.

Son maître s'appelait Jacques Louis David.

Le choix des enfants s'est porté cette semaine sur le tableau de Goya, les fusillades du 3 mai 1808, ou le El tres de Mayo de 1808, en version originale.

Ce tableau décrit une scène qui s'est déroulée lors de l'invasion de l'armée napoléonienne en Espagne. « Le peuple de Madrid abusé s'est laissé entraîner à la révolte et au meurtre » note le 2 mai 1808 le Maréchal Murat, chef des armées de Napoléon en Espagne. Il poursuit : « Du sang français a coulé. Il demande à être vengé ». Tous les Espagnols en armes faits prisonniers lors de la révolte sont fusillés.

Dans la nuit du 2 au 3 mai 1808 les soldats français — en représailles à la révolte du 2 mai — exécutent environ 400 personnes.

Le sujet de la toile, sa présentation ainsi que l'émotion qu'elle dégage font de cette toile l'une des représentations les plus connues de la dénonciation des horreurs liées à la guerre.
La réalisation du tableau est confiée à Francisco Goya (1746-1828).
 

 

Oeuvres artistiques de la semaine : Les peintres romantiques

Né près de Saragosse, Goya s'installe à Madrid en 1775. En 1783, il est nommé peintre des rois d'Espagne et réalise pour eux de nombreux portraits. Partisan des Lumières et de la Révolution Française, Goya est traumatisé par l'intervention Française en Espagne. Il dénonce la guerre d'Espagne et la répression dans 82 gravures appelées les Désastres de la guerre (1810) puis dans El Dos et El Tres de Mayo peints en 1814.

Mais, il ne supporte pas le rétablissement de l'absolutisme par le roi d'Espagne, Ferdinand VII, après 1815. En 1824, il quitte l'Espagne pour la France où il meurt en 1828.

Commenter cet article