Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Oeuvre artistique de la semaine : La Pietà

Publié le par la classe de CM1-CM2

La Pietà de Michel Ange, marbre, 174cm x 195cm x 69 cm, Basilique Saint Pierre, Vatican

La Pietà de Michel Ange, marbre, 174cm x 195cm x 69 cm, Basilique Saint Pierre, Vatican

La Pieta est en construction de 1498 et est achevée en 1499, l'année de la mort de son commanditaire. C'est une oeuvre qui est achevée de Michel-Ange, ce qui est rare chez lui. Le lieu de l'exposition de cette statue se trouve au Vatican à Rome.

La Pietà de Michel Ange est une œuvre majeure de la Renaissance italienne qui fut construite entre 1498 et 1499. Cette sculpture représente la Vierge Marie tenant sur ses genoux le corps du Christ descendu de la croix.

Oeuvre artistique de la semaine : La Pietà

La technique de Michel Ange est très minutieuse. Les détails sont si bien constitués qu'on arrive à se demander comment une roche (du marbre blanc) puisse se transformer en un tel chef-d’œuvre.

 

La Pietà est également la seule œuvre de Michel Ange où apparaît sa signature : elle est gravée en diagonale sur le bandeau que porte la vierge.

 

Pour Michel Ange, la beauté de ses personnages l'emporte sur la souffrance souvent représentée par les autres peintres et sculpteurs, car pour lui, plus les personnages sont beaux, plus ils sont habités par la grâce divine. Il passe donc plus de temps à rendre ses personnages magnifiques, en les polissant et en créant de nombreux détails minutieux.

Michel Ange polit ensuite la sculpture afin d'avoir un rendu lustré.

Oeuvre artistique de la semaine : La Pietà

Génie de la Renaissance italienne, Michel-Ange (1475–1564) est d’abord un sculpteur virtuose du marbre, mais il s’est aussi illustré en tant que peintre du Vatican, notamment dans le chapelle Sixtine.

Passionné d’anatomie et humaniste, Michel-Ange n’a pas hésité à représenter des nudités païennes dans ses grandes fresques religieuses, au point d’être parfois jugé scandaleux en son temps.

Cet infatigable travailleur et admirateur de l’Antiquité, également architecte, a donné naissance à quelques-unes des plus grandes œuvres de la Renaissance, comme la chapelle Sixtine.


 


 

Commenter cet article