Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Oeuvres de la semaine : Le cubisme

Publié le par la classe de CM1-CM2

Le cubisme est un mouvement artistique qui s'est développé de 1907 à 1920 à l'initiative des peintres Pablo Picasso, Georges Braque, Jean Metzinger, Albert Gleizes, Robert Delaunay, Henri Le Fauconnier et Fernand Léger. Ce mouvement artistique utilise des formes géométriques pour représenter des personnages et des objets sous plusieurs angles.

Tour Eiffel de Robert Delaunay

Tour Eiffel de Robert Delaunay

Tour Eiffel rouge ( "Der Eiffel Turm" du nom original venant de l'Allemand ) est un tableau de l'artiste français Robert Delaunay, réalisé en 1911.

L’œuvre est conservée au Musée Guggenheim de New York.

 

Robert Delaunay (1885-1941) est un peintre français. Avec sa femme Sonia Delaunay et quelques autres, il est le fondateur et le principal artisan du mouvement orphique, branche du cubisme et important mouvement d'avant-garde du début du XXe siècle.

Les instruments de musique de Georges Braque

Les instruments de musique de Georges Braque

Les Instruments de musique est un tableau peint par Georges Braque en 1908. Il est conservé au Musée national d'art moderne de Paris.

Georges Braque (1882-1963) a été l'un des plus célèbres peintres et sculpteurs français. D'abord influencé par l'impressionnisme, il est aujourd'hui considéré comme l'un des initiateurs du cubisme avec Picasso.

Georges Braque s'attachait à représenter les objets ou les personnes sous différents points de vue, à travers des formes géométriques.

Femme qui pleure (Huile sur toile, 1937, 60 x 49 cm), Pablo Picasso

Femme qui pleure (Huile sur toile, 1937, 60 x 49 cm), Pablo Picasso

Pablo Picasso (1881-1973) est un artiste peintre et sculpteur espagnol qui a vécu en France jusqu'à mort. C'est un des peintres les plus importants du XXe siècle. Il a réalisé aux alentours de 1885 tableaux, 1228 sculptures, 2880 céramiques, 7089 dessins, 342 tapisseries, 150 carnets de croquis et 30000 estampes (gravures, lithographies, etc.). On dit généralement que son œuvre a changé le cours de l'art moderne. Il est d'ailleurs le seul à avoir exposé de son vivant au musée du Louvre à Paris. Il avait alors 91 ans.

 

Dans ce portrait, Picasso a voulu peindre ce que ressentait une de ses amies, Dora Maar après avoir appris le décès de son père. Picasso a démoli sa figure en petits morceaux car elle se sentait brisée.

Les formes sont coupantes, elles se déchirent elles- mêmes. Elle souffrait tellement qu’elle se sentait rouée de coups. Sa peine était si violente qu’elle lui faisait physiquement mal, comme des « bleus ».

Ses larmes restent pendues à ses yeux comme de lourdes gouttes. Sa boucle d’oreille n’est pas accrochée sur son lobe mais elle la pince au milieu. On peut imaginer que cette oreille fermée la rendait sourde. On ne pouvait rien lui dire pour la consoler.

Oeuvres de la semaine : Le cubisme

Les Constructeurs, est une peinture à l'huile sur châssis entoilé de l'artiste français Fernand Léger, réalisée en 1950. Dans un entrelacs de poutrelles colorées, des hommes au travail soutiennent des barres de fer, l'un déhanché, chemine sur une échelle, un autre chevauche l'appareillage monstrueux des échafaudages sur un ciel bleu empreint de quelques nuages. Une branche morte anachronique se montre au premier plan sous les pieds du premier groupe.

Carl van Vechten, Fernand Léger (1936), Washington, bibliothèque du Congrès

Carl van Vechten, Fernand Léger (1936), Washington, bibliothèque du Congrès

Fernand Léger est né à Argentan en Normandie le 4 février 1881.
Peu studieux, mais bon dessinateur, il travaille tôt, chez un architecte à Caen, comme apprenti.

Dès 1900, il s'installe à Paris où il est admis à l'Ecole des Arts Décoratifs.
Pour vivre, il travaille chez un architecte et un photographe. Ses premières peintures sont marquées par l’impressionnisme.

Atteint d’une maladie pulmonaire, il part chez un ami en Corse. Ce séjour lui fera découvrir la lumière méditerranéenne.

De retour à Paris, en 1907, il s'installe à la Ruche (bâtiment parisien, composé d'ateliers destinés aux artistes), et rencontre de nombreux peintres, dont Paul Cézanne. Il n'y restera que trois ans.

Sa mobilisation, en 1914, est une rupture dans son travail. Au front il dessine sur des couvercles de boites de munitions, ou sur des cartes d’Etat major, il est hospitalisé puis réformé en 1917.

Oeuvres de la semaine : Le cubisme

Il se marie et part s'installer à Vernon. Il introduira un nouveau concept à ses œuvres : les éléments mécaniques, qui lui permettront de rendre compte de la vie moderne.

Les années vingt sont fastes : beaucoup de commandes, de créations et de rencontres. Il travaille même pour le cinéma. Sa première grande exposition à lieu à Chicago en 1935.

Les trois camarades

Les trois camarades

Dès la déclaration de guerre en 1940, il quitte la France pour New York. Il retrouve ses amis peintres exilés. Cette période américaine est marquée par différentes recherches sur les contrastes..

New-York

New-York

En 1945, de retour à Paris, il s'inscrit au Parti Communiste français. Il défendra des idées nouvelles comme le nouveau réalisme en Art.

Dans cette dernière période de sa vie, il va diversifier son art : fresques, vitraux, décors de théâtre, céramiques, sculptures...

Acrobates et clowns

Acrobates et clowns

Entretien avec Georges Charbonnier [1950-1953]

Entretien avec Georges Charbonnier [1950-1953]

Poésie 'Liberté' de Paul Eluard, illustrée par Fernand Léger

Poésie 'Liberté' de Paul Eluard, illustrée par Fernand Léger

Fresque à l'université centrale à Caracas (Venezuela), 1954

Fresque à l'université centrale à Caracas (Venezuela), 1954

Vitraux à l'université centrale de Caracas (Venezuela)

Vitraux à l'université centrale de Caracas (Venezuela)

La grande fleur qui marche (1952) à La Haye, aux Pays-Bas.

La grande fleur qui marche (1952) à La Haye, aux Pays-Bas.

Grand tournesol (La Fleur polychrome) (1952), musée des beaux-arts de Montréal.

Grand tournesol (La Fleur polychrome) (1952), musée des beaux-arts de Montréal.

Œuvre au musée international de la céramique de Faenza.

Œuvre au musée international de la céramique de Faenza.

La Grande Parade sur fond rouge (1953), mosaïque, Melbourne, National Gallery of Victoria.

La Grande Parade sur fond rouge (1953), mosaïque, Melbourne, National Gallery of Victoria.

A la fin de sa vie, Léger, animé par l’idéal d’un art pour tous, se lance dans de nombreux projets monumentaux, pour des commandes d’art sacré ou des édifices publics (université de Caracas, palais de l’ONU à New York…).

Le peintre disparaît le 17 août 1955 à Gif‑sur-Yvette.
En 1960, Nadia Léger, sa veuve, et Georges Bauquier, son assistant, inaugurent
le musée national Fernand Léger, sur le terrain acheté par l’artiste, juste avant sa mort, au pied du village de Biot dans les Alpes Maritimes.

 

 

 

Commenter cet article